Comment calculer la rentabilité d’une maison de location ?

Si vous envisagez d’investir dans une maison pour la louer, il y a quelque chose de très important que vous devez faire en premier : calculer la rentabilité de la location. Ces informations sont essentielles lors de la prise de décision d’acheter un bien ou un autre. Grâce à ce simple calcul, vous saurez si les revenus que vous allez tirer du loyer vous permettront de couvrir toutes les dépenses que nécessite l’investissement. Mais pour ce faire, vous devez connaître quelques notions de base comme le rendement brut ou le rendement net, dont nous parlerons plus tard.

Alors, continuez à lire, car nous allons vous dire comment calculer de manière simple, étape par étape, la rentabilité d’une maison locative, avec et sans hypothèque ; afin que vous puissiez évaluer si une propriété est un bon investissement ou non. Cependant, comme dans ces cas, il est toujours préférable d’avoir l’aide d’un expert, nous serons heureux de vous conseiller afin que vous puissiez faire l’investissement qui vous offre le meilleur rendement.

Qu’est-ce que la rentabilité locative ?

La rentabilité est le rendement économique qu’une personne obtient après avoir loué une maison dont elle est propriétaire à une tierce personne. Ce retour, bien sûr, peut être estimé avant de faire l’investissement et dans ce sens, nous vous expliquerons comment.

À quoi sert de calculer la rentabilité ?

Calculer la rentabilité d’un logement locatif peut être utile pour deux raisons :

  1. Pour savoir quel est le prix maximum que vous pouvez payer pour une maison. Si vous savez clairement quel rendement vous attendez, le coût de votre investissement et les revenus que vous pourriez opter, vous saurez d’après son prix si une maison vous intéresse ou non.
  2. Il vous permettra de savoir quand il est plus rentable de vendre un bien que de le garder en location. Plus l’investissement requis pour entretenir la maison est élevé, plus le rendement locatif est faible, donc la vente serait la meilleure option.

Donc, que vous achetiez pour louer ou que vous vendiez votre propriété, nous avons une équipe spécialisée dans toutes les branches du conseil immobilier : achat, vente et location. Alors, comptez sur nous pour étudier laquelle de ces options vous offre la meilleure rentabilité.

Rendement brut : qu’est-ce que c’est et comment est-il calculé ?

La rentabilité brute est un pourcentage qui mesure la relation entre le coût d’un investissement et le rendement ou le bénéfice qu’il produit.

Pour le calculer, ces deux facteurs doivent être pris en compte :

  • Le prix de la maison.
  • Le loyer mensuel que nous pouvons choisir.

Cela nécessite une connaissance approfondie du marché, c’est pourquoi nous vous aidons à évaluer la propriété et à étudier les prix de location dans la région.

Pour calculer le rendement brut, nous devons diviser le revenu annuel estimé à recevoir par le prix de la maison et multiplier ce montant par 100.

Cela peut vous intéresser :   Quoi de mieux pour acheter une maison ou un appartement ?

Par exemple, si vous achetez une maison pour 120 000 € et que vous pouvez la louer pour 750 €/mois, votre revenu annuel serait de 9 000 € (750 € x 12 mois). Nous diviserons ensuite ce montant par 120 000 € et multiplierons le montant obtenu par 100. Le résultat est un rendement brut de 7,5 %.

Cependant, ces données ne sont pas entièrement vraies. Nous pouvons en obtenir une plus précise si nous prenons également en compte les coûts d’investissement, les coûts fixes et les coûts de maintenance dans nos calculs.

Comment calculer la rentabilité nette d’un logement locatif ?

Pour calculer plus précisément le rendement locatif, il faut prendre en compte les mêmes facteurs que nous avons vus pour calculer le rendement brut, mais il faut ajouter les frais d’investissement au prix de la maison et soustraire les frais fixes du loyer mensuel .et entretien.

En quoi consistent ces dépenses ? Ensuite, nous vous l’expliquons.

Dépenses d’investissement

Ce sont ceux qui sont implicites à l’achat d’une maison et qui doivent être ajoutés à son prix :

  • Frais de notaire.
  • Impôt sur les mutations immobilières (ITP), s’il est d’occasion, ou TVA s’il est neuf.
  • Registre de la propriété.
  • Frais et commissions d’agence.
  • Investissement dans les réformes et les meubles.

Frais fixes

Ce sont les dépenses que vous allez devoir payer oui ou non, que la maison soit louée ou non. Les dépenses fixes sont généralement :

  • La redevance ordinaire de la Communauté des Propriétaires.
  • L’impôt sur les biens immobiliers (IBI).
  • Services minimaux d’eau, d’électricité et de gaz.
  • Assurance habitation et autres.

Coûts de maintenance

Ici, vous devez envisager les dépenses nécessaires pour maintenir la propriété dans un bon état d’habitabilité, telles que :

  • Réparations imprévues.
  • Déversements ou dépenses extraordinaires de la Communauté des Propriétaires.
  • Frais de nettoyage, réparations, peinture, etc., une fois que le locataire quitte la maison.

Nous pouvons vous aider à estimer toutes ces dépenses liées à l’investissement dans une propriété à louer. Alors n’hésitez pas à consulter nos professionnels pour calculer la rentabilité de la location.

Parce qu’une fois que vous avez toutes les dépenses approximatives, vous devez faire des chiffres.

Si nous continuons avec l’exemple précédent, pour calculer le rendement locatif net, nous devrons d’abord ajouter les coûts d’investissement au prix d’achat, soit : 120 000 € + 12 000 €, soit un total de 132 000 €.

Ensuite, les dépenses fixes annuelles devront être soustraites du revenu annuel attendu, soit : 9 000 € (750 € x 12 mois) – 2 280 (190 € x 12 mois).

Si nous voulons être encore plus prévoyants, nous pouvons faire une estimation des frais d’entretien annuels qu’il faudra pour avoir la maison en bon état, par exemple 900 €.

Ainsi, du revenu annuel (9 000 €), nous soustrayons à la fois les coûts fixes (2 280 €) et les coûts d’entretien estimés (900 €) et nous obtenons un revenu net de 5 820 €.

Cela peut vous intéresser :   3 conseils pour augmenter la fidélité des clients dans l'immobilier

Enfin, pour obtenir le pourcentage qui nous dira quelle serait la rentabilité nette de la location de la maison dans cet exemple, il suffit de diviser le revenu net annuel par le prix total investi dans la maison et de multiplier ce montant par 100. C’est : 5 820 € / 132 000 € x 100, cela donne un rendement de 4,41 %.

Calculer le rendement net avec hypothèque

Mais que se passe-t-il si pour acheter la maison, nous devons demander un prêt hypothécaire ? Comment calcule-t-on alors la rentabilité locative ?

Si notre mensualité hypothécaire est de 500 €, cela signifie 6 000 € par an, par conséquent, nous devons tenir compte de la part de ce montant qui correspond aux intérêts, qui sont le coût d’avoir une hypothèque. Ce montant devra être ajouté aux charges fixes.

En reprenant notre exemple précédent, imaginons que sur ces 6 000 € annuels que nous payons sous forme d’hypothèque, la moitié correspond à des intérêts. Ensuite, nous devrons ajouter 3 000 € à nos frais fixes (2 280 €).

Il suffit ensuite de diviser le revenu net annuel par la partie du prix payée avec les fonds propres de l’acheteur et de multiplier ce montant par 100. Soit : 2 820 € / 60 000 € x 100, cela donne un rendement de 4,7 %.

Comme vous pouvez le constater, le calcul de la rentabilité nette d’une propriété avec hypothèque est quelque peu complexe. Nous pouvons vous aider à faire ces calculs afin que vous fassiez le meilleur investissement.

Qu’est-ce qu’un bon rendement ?

La rentabilité est très variable selon la région ou la ville dans laquelle se situe le bien et le profil de l’investisseur. Selon l’un des principaux portails immobiliers, le rendement locatif brut au cours du premier trimestre 2022 s’est établi à 6,43%. Cela indique qu’en principe, un pourcentage plus élevé peut être considéré comme un « bon rendement ».

Maintenant que vous savez ce qu’il faut prendre en compte pour calculer la rentabilité de la location, nous vous recommandons, chaque fois que vous en avez la possibilité, de consulter un expert. Vous aidez avec l’expérience et les connaissances de professionnels du secteur immobilier peut vous faire économiser beaucoup d’argent et aussi vous en faire gagner.

Metaverse
Écolo-engagée, amoureuse de la communication 2.0. Je suis chargée de marketing digital. Ma passion depuis toujours : l’écriture ! Ce métier s’est donc manifesté comme une évidence. Depuis mon plus jeune âge, j’adore enquêter, trouver des informations que d’autres n’ont pas, et la lecture tient également une place importante dans mon cœur. Passionné depuis toute petite par l’écriture et de nature très curieuse, je m’intéresse à tous les sujets !