Meilleure Meuleuse ☞ Comparatif ✓ Tests ✓ Avis

La meilleure meuleuse

La meuleuse d’angle est un matériel permettant, principalement, aux amateurs et aux experts du bricolage d’ajuster finement les côtés de leurs chefs d’œuvre et d’effectuer un découpage franc et précis, pour les divers matériaux sans exception : métal, bois, béton, etc. La meuleuse d’angle a pour composition de nombreux éléments y compris un disque métallique bien sûr pour assurer le découpage et pour finir le travail en beauté. Il existe de nombreux types de meuleuses d’angles mis en vente, ce type de machines possède de multiples formes, marques et modèles.

Notre coup de cœur ❤

Bosch Professional meuleuse angulaire GWS 7-125 (720 W, Ø de disque : 125 mm, boîte carton)
  • La meuleuse angulaire GWS 7-125 de Bosch Professional : 720 W de puissance et diamètre de disque de 125 mm
  • Travail agréable grâce au faible poids (seulement 1,9 kg) et à la poignée très fine (176 mm)
  • Protection anti-redémarrage et capot de protection anti-éclats pour une sécurité d’utilisation maximale
  • Grand confort d’utilisation même dans les espaces exigus grâce à la tête de meuleuse plate
  • Livré avec : GWS 7-125, poignée supplémentaire, flasque d'entraînement, capot de protection, écrou de serrage, clé à ergots, carton

Top 5 des ventes cette année

Bosch Professional GWS 22-230 JH, la meilleure meuleuse d’angle !

Bosch Professional meuleuse angulaire GWS 22-230 LVI (2 200 W, avec flasque de serrage, écrou de serrage, capot de protection, poignée supplémentaire)
  • Moteur particulièrement puissant de 2 200 w et poignée-manche fixe
  • Faible poids pour une maniabilité optimale
  • Poignées principale et supplémentaire vibration control : jusqu'à 50 % de vibrations en moins pour un grand confort d'utilisation (en 60745)
  • Dispositif d'arrêt kickback stop : arrête immédiatement la machine en cas de blocage de la meule
  • La protection contre le redémarrage empêche tout redémarrage automatique de la machine après une coupure de courant

Il s’agit d’une meuleuse d’angle possédant de multiples points forts, mis à part l’existence de quelques points négatifs à préciser. Le côté qui ne convainc pas avec ce modèle, c’est qu’il n’a aucune mallette pour ranger les affaires (un accessoire à acheter en plus).

Un autre point « faible », même étant un excellent modèle professionnel, son poids surpasse largement la moyenne (5 kg environ).

A part cela, c’est effectivement un appareil  carrément parfait, avec l’alliance entre les caractères techniques hautement qualifiés et une excellente sécurité (disque de 230 mm avec 2200 watts). En plus de ces deux nombres, la meuleuse d’angle professionnel Bosch GWS 22-230 JH assure la rapidité et le professionnalisme du travail.

Permettez-nous de vous rappeler que la Bosch Professional GWS 22-230 JH est d’un silence absolu par rapport à ses rivaux directs et que le volume de vibration entre bien dans les normes requises, en fonction du type d’appareils. Ce produit n’est pas du tout recommandé aux individus qui n’ont aucune expérience et pour ceux qui sont à la recherche d’une machine pour des travaux domestiques minimes.

Comment faire le bon choix d’une meuleuse d’angle ?

Le disque

Pour les experts du domaine de bricolage, la meuleuse d’angle est un matériel crucial. Il a de nombreuses fonctions : il est utile pour la coupe des bois, le fer, le marbre, la pierre et le carrelage, mais également dans le lissage ou le polissement des milieux, l’élimination de la rouille, le limage des  soudures, le freinage des angles… Bref, c’est un outil extrêmement utile.

Pendant votre choix du modèle le plus convenable à vos demandes, deux critères doivent être pris en considération : la qualité du disque ainsi que la force du moteur. Regardons en premier la manière d’évaluation du disque de la meuleuse d’angle, qui est selon nous le premier élément qui influence votre décision ainsi que votre choix pour ce genre d’appareils.

Il est primordialement important de connaître qu’il y a divers modèles de disques, en fonction du genre de matériau sur lequel nous pensons travailler et le genre de travaux que nous désirons effectuer.

Comme, dans la majorité des cas, il faut acheter les disques séparément, il vaut mieux contrôler tout d’abord la compatibilité de la taille avec le type de meuleuse dont nous voulons exécuter le montage.

Le disque possède 3 tailles en tout :

  • Diamètre de 115 mm : il est fait pour les novices. Même s’il a la capacité de découper les différents matériaux cités ci-dessus, il rencontre des problèmes pour les matériaux très durs tels que le marbre et le fer, quand c’est pour couper des éléments épais dépassant les 6 cm. A part cela, il convient principalement en cas de travaux bien précis, comme l’action d’enlever la rouille, parce que son utilisation est facile et il peut toucher les côtés.
  • Diamètre de 125 mm : c’est une lame qui n’a pas vraiment de grandes différences par rapport au modèle précédent, elle est faite également à des usages amateurs, et est capable de couper des épaisseurs de 8 ou 9 cm sans problème.
  • Diamètre de 230 mm : les meuleuses qui ont un disque de 230 mm sont dotées d’une bonne grosseur, d’une grande lourdeur et demande un bon savoir-faire et une bonne connaissance. Elles ne rencontrent aucune difficulté pour couper des pièces épaisses de nombreux mm, mais sont moins efficaces pour les travaux de ponçage.

Pour une utilisation « hobby » ou pour les personnes qui sont étrangères au maniement de ce genre d’appareils, la recommandation se tourne vers les modèles avec 115 ou 125 mm.  Permettez-nous de vous rappeler que ce sont des outils à risque, à manier avec prudence et toujours en l’absence des enfants.

Cela peut vous intéresser :   Quel est le meilleur Aspirateur souffleur broyeur ☞ Comparatif ✓ Avis

Moteur

Le moteur est le deuxième élément important à prendre en considération, avec de nombreux critères qui doivent être considérés.

L’alimentation

Les meuleuses sans fil

Elles sont avantageuses et permettent une utilisation sans soucis, elles sont convenables aux travaux externes loin des prises électriques. Mais, elles sont étroitement autonomes, elles ne conviennent donc pas aux utilisations intenses et la force du moteur est, en général, inférieurement légère aux meuleuses à fils. En plus, le poids de la batterie influence le poids de l’appareil tout entier, il faut donc considérer que ces meuleuses pèsent plus et se manient difficilement.

Un modèle sans fil est adéquat aux petites tâches d’entretiens ainsi qu’aux travaux externes bien précis, tels que l’action d’enlever la rouille sur un portail, ou couper les tuyaux plastiques fins ou les poutres faites en bois.

Les meuleuses à fils

D’un autre côté, les meuleuses à fils ont des soucis sur le fait d’être en permanence en contact direct avec une prise et donc leur usage se limite en fonction de la longueur du câble, ce qui engendre des gênes de mobilité,  surtout dans le cas où vous devez utiliser une échelle. Par contre, leur moteur est très fort en général, ce qui leur donne la capacité de traitement de divers types de matériaux. Elles sont dotées d’une autonomie largement plus grande comparée à celle des modèles sous l’alimentation de la batterie, même si l’usage demande toujours un calcul selon la base de l’énergie du moteur, pour prévenir les soucis de surchauffe. Pour finir, les modèles à fils sont plus convenables à un usage intensif sur les matériaux comme le fer et le marbre.

Puissance

L’énergie du moteur est capable de variations d’à peu près 600 à 2500 watts. Si vous voulez avoir une meuleuse  pour les petites bricoles, nous vous suggérons de vous tourner vers une puissance aux alentours de 700 à 1000 watts.

Vitesse à vide

La vitesse à vide est l’effectif des tours en minutes que la lame effectue (vous allez voir l’acronyme rpm : tour par minute). Quand la meuleuse est en service, ce nombre peut varier selon du type de matériau à couper, de sa résistance respective ainsi que de sa friction. C’est pour cela qu’il faut calculer cette valeur de tours à vide, à titre indicatif et il est préférable de faire une comparaison entre les différentes sortes de modèles mis en vente.

Ce nombre est intéressant parce qu’il donne la vitesse précise de la coupe. Généralement, plus un moteur est plein d’énergie, plus l’effectif des tours est grand, mais ce n’est toujours probable qu’avec deux modèles de puissances égales, on constate une vitesse égale : pour cela, il vaut toujours mieux contrôler ces valeurs pour le contrôle de la vraie performance de chaque meuleuse.

Avec les meuleuses de 115 mm ou de 125 mm, notre recommandation est le modèle inférieur à 10.000 tr/mn, ce qui peut garantir une vitesse de coupe précise, sinon le travail sera au ralenti. En l’occurrence, pour les modèles de 230 mm, l’effectif de tours peut être faible, mais il vaut mieux éviter de descendre en bas de 6000 tours la minute.

Côté sonore

Le bruit qui sort d’une meuleuse ennuie beaucoup, et il faut toujours s’équiper de bouchons d’oreille pour prévenir les soucis d’audition.

Les sons émis par ces appareils sont aux environs de 90 à 115 décibels(les sons émis de plus de 50 dB sont définis comme des dangers dans certaines situations).

Il n’existe pas de meuleuses « silencieuses », mais cela peut aider de penser à ce fait en essayant de faire l’achat d’un modèle qui, avec une performance égale, permet d’offrir des sons émis à des niveaux inférieurs.

Dans toutes les situations, nous renforçons l’importance du port de bouchons auditifs, tant pour le principal usager de la meuleuse d’angle que pour  les personnes présentes.

Les vibrations

Tous les êtres humains ne sont peut-être pas au courant que si elles s’exposent à des vibrations pour une longue durée, des maladies du corps peuvent apparaître, comme les maladies circulatoires ou les maladies au niveau des articulations. Comme exemples, il y a le syndrome de Raynaud  ou encore le syndrome du canal carpien Les vibrations qui sont produites par une meuleuse d’angle sont celles affectant la partie connue sous le nom de «  système main-bras ».

La limite par jour de s’exposer à des vibrations ne doit pas surpasser les 5m/s² (mètre par seconde au carrée, c’est l’unité qui sert à mesurer l’accélération  au niveau du système des unités de mesure international) pour un jour de travail qui compte 8 heures et il est préférable d’appliquer cette règle au foyer.

En connaissance du nombre moyen des oscillations qui sont provoquées par la meuleuse (ce nombre peut varier également selon le genre de matériau sur lequel le travail s’effectue et ce que vous fabriquez), vous avez la possibilité de calculer le plafond quotidien d’usage de celle-ci par l’intermédiaire des matériels efficaces que vous trouverez sûrement en ligne. Comme exemple, pour une meuleuse d’angle dotée d’une capacité d’oscillations moyenne de 3.5 m/s², il faut un plafond d’usage maximal de 16 heures et 19 minutes en moyenne.

La sécurité

La meuleuse d’angle est un matériel doté d’un disque de rotation qui est entraîné par le moteur, elle est de ce fait principalement dangereuse si elle n’est pas employée avec prudence. Les individus qui s’en servent doivent s’équiper de lunettes de protection, des habits, et des chaussures solides, des gants spéciaux et des capuches de protection quand qu’ils emploient cet appareil.

Les fournisseurs ont mis des équipements de sécurité en ajout sur les modèles de meuleuse d’angle. Regardons ensemble les points communs à chacune d’entre elles :

  • Un carter pour protéger le disque: cet élément est essentiel et primordial à toutes les meuleuses. Avant l’allumage de l’appareil, il faut bien vérifier que le carter s’est bien fixé et qu’il n’est pas enlevé durant l’usage. Pour des modèles multiples, il peut être réglé et mis à la meilleure place pour l’utilisateur. Effectivement, selon la place de la poignée supplémentaire, la possibilité de déplacement du carter encore à gauche ou à droite de l’axe de la meuleuse peut varier, d’une meilleure façon de protection des doigts qui sont à côté de la lame.
Cela peut vous intéresser :   Comment choisir de jolis bancs de jardin extérieurs

L’essentiel, c’est la présence permanente du levier qui sert à verrouiller l’appareil, pour que les oscillations ne modifient pas la place exacte du carter.

  • Un verrouillage du disque: le verrouillage du disque est encore un autre outil important.
  • Une protection contre un démarrage involontaire: dans le cas où l’alimentation électrique rencontre une coupure inattendue, par exemple à cause d’une panne électrique ou à une déconnexion involontaire ou non de la prise de courant, cet équipement s’assure que le moteur s’arrête complètement, pour éviter le redémarrage automatique de la meuleuse d’angle pendant le moment de remise en marche du courant.
  • Un démarrage en progression: il existe un bon nombre de meuleuses d’angles qui possèdent un démarrage progressif, pour que la roue ne puisse pas tournée trop vite au moment où l’appareil est allumé.

La maniabilité

Le critère de maniabilité est encore plus fondamental que vous ne le croyez.  La meuleuse d’angle est effectivement un matériel extrêmement très dangereux en cas d’une fausse manipulation, et c’est pour cela, qu’avant de faire vos achats, il vaut mieux de contrôler que le modèle en question est doté des équipements requis pour pouvoir jouir de son confort tout en le tenant, d’une manière que les mains puissent avoir droit à le prendre fermement même après sa mise en service durant plusieurs heures. Voici donc quelques types d’éléments à prendre en considération :

La poignée

La poignée de la meuleuse doit procurer du confort et doit prévenir les dérapages. Encore une fois, rappelez-vous que pour vous protéger des éventuels dangers, il est préférable de vous servir de gants ignifuges tout au long de la mise en service de l’appareil.

Comme nous le connaissons déjà, par contre, avec le port de ce genre de gants, les mains sont moins libres de bouger et de prendre un objet bien fermement. C’est pour cela qu’il est impératif que la poignée de la meuleuse d’angle soit sous forme ergonomique pour faciliter les actions de prendre en main un instrument et qu’elle doit avoir une couche de caoutchouc sur une partie au moins.

La deuxième poignée

Mise à part la poignée principale, les modèles de meuleuses sont tous munis d’une deuxième poignée. Cela a pour but de prendre des objets plus fermement, mais également de réduire les oscillations émises par l’intermédiaire du disque qui tourne à pleine vitesse, pour limiter les problèmes engendrés par une exposition en excès face aux vibrations, pouvant faire naître des maladies vasculaires et ostéo-articulaires.

Même cas que pour la poignée principale, il faut avoir une deuxième poignée ergonome et antidérapant.

Un point fort supplémentaire est l’embarras du choix pour sa place, avec diverses positions possibles, pour que le déplacement se fasse en fonction de la direction d’orientation du disque : il y a des modèles avec deux points de fixation, l’un du côté droit et l’autre du côté gauche de la tête du moteur, il y aussi d’autres qui possèdent un troisième point de fixation à mettre en dessus de cette même tête.

Le poids

Il est vraiment logique que le poids d’un appareil soit lié à son éventuelle maniabilité, c’est pour cela qu’on conseille souvent le choix d’un modèle de meuleuse d’angle avec une légèreté optimale, surtout dans le cas où on projette des usages prolongés. De ce fait, les modèles avec une alimentation par batterie sont en général pleins de désavantages, parce qu’une intégration de la batterie à l’intérieur de l’appareil s’impose, ce qui alourdit le tout : si une meuleuse  a un poids moyen autour de 3 kg, les modèles avec alimentation de batterie peuvent avoir un poids de deux fois plus au minimum.

Le câble

Si votre décision se tourne vers un modèle à fils, vous devez aussi contrôler la longueur du câble pour la prise en compte de la marge de mouvement à obtenir.

La longueur du câble peut varier entre 2 à 5 mètres environ. Pour ceux qui projettent des travaux internes, notre recommandation se tourne vers un câble court, pour réduire les éventuels risques de le couper ou en cas de trébuche sur ce dernier ; ceux qui projettent des travaux en milieux ouverts vont sûrement choisir un câble assez long à la mesure du possible.

Le démontage et l’entretien

Il existe des modèles disposant d’un système pour protéger l’appareil contre la poussière, pour empêcher la poussière qui sort de l’abrasion des matériaux à s’introduire à l’intérieur des engrenages assez délicats, pouvant compromettre ainsi leur fonctionnement.

Pour desserrer la bride et passer au remplacement du disque, il vaut toujours mieux se servir de la clé principale qui est généralement obtenue avec la meuleuse d’angle.

Visser les brides manuellement est possible, mais il est toujours conseillé d’avoir une assurance de sa bonne fixation avec la clé adéquate, pour prévenir le risque de détachement du disque en cours d’utilisation, faisant naitre des dégâts irréversibles.

Pour finir, il y a des modèles mis en vente à l’intérieur d’un étui, contenant généralement, à part la meuleuse d’angle en question, différents types de disques, avec des utilisations spécifiques pour chacun d’entre eux.

Les matériaux qui servent à fabriquer la meuleuse

Les matériaux sont très importants, mais pas tant pour le moteur en entier que pour le disque lui-même. Sans nous incruster dans les détails, nous pouvons passer à l’identification de 4 types de disques qui sont les plus connus en matière d’utilisation :

  • Les disques à tronçonner diamant : convenable pour la coupe et contenant des diamants en poudre en fonction de la qualité et des matériaux sur lesquels vous vous en servirez.
  • Les disques avec revêtement : utilisé pour l’abrasion et la faible coupe. De nombreuses résines composent ces disques. Il y a une date de péremption à respecter pour éviter que le disque se casse.
  • Le disque brosse : pour les travaux de polissage.
  • La meule : pour abraser les matériaux assez solides.

Les différentes marques

Pendant l’achat d’un appareil à risque comme la meuleuse d’angle, il faut se tourner vers des marques reconnues. Un défaut peut s’avérer très couteux au cas où les équipements sont de mauvaise soudure, ou si la construction de la meuleuse d’angle ne suit pas les normes européennes.

La gamme de prix

Le prix d’une meuleuse d’angle se situe entre 20 à 100 euros environ.

Metaverse
Écolo-engagée, amoureuse de la communication 2.0. Je suis chargée de marketing digital. Ma passion depuis toujours : l’écriture ! Ce métier s’est donc manifesté comme une évidence. Depuis mon plus jeune âge, j’adore enquêter, trouver des informations que d’autres n’ont pas, et la lecture tient également une place importante dans mon cœur. Passionné depuis toute petite par l’écriture et de nature très curieuse, je m’intéresse à tous les sujets !