Quand et comment tailler la glycine

Après la floraison printanière explosive, la glycine vigoureuse produit tellement de tiges que, dans de nombreux cas, elles deviennent une masse verte enchevêtrée ou deviennent surpeuplées au point de compromettre la stabilité du support. La taille est la principale ressource pour les éclaircir, limiter leur expansion et obtenir une bonne floraison la saison prochaine.

Célèbres pour leur floraison printanière (certaines refleurissent même), les glycines (Wisteria spp.) sont arrivées en Occident au XIXe siècle, alors qu’en Orient elles étaient cultivées depuis de nombreux siècles auparavant, comme le poète Murasaki Shikibu (978- 1014) raconte ) dans Genji Monogatari (Le Roman du Genji), où il se complaît dans les descriptions de galeries et de portiques à demi cachés par la profusion de fleurs de ces lianes. Les glycines sont des vignes extrêmement vigoureuses qui peuvent fleurir de manière erratique ou même ne pas fleurir, tout en devenant un enchevêtrement impénétrable à cause du problème des tiges volubiles. Par conséquent, une taille régulière est essentielle. Puisqu’ils nécessitent un entretien fréquent, une accessibilité facile et sûre à l’ensemble de l’installation doit être prise en compte.

Types de pousses

Avant de prendre les ciseaux, il est important de distinguer les types de pousses. Chez la glycine, on peut voir deux formes différentes : certaines avec des entre-nœuds très courts et une tendance à se ramifier, et d’autres avec des entre-nœuds beaucoup plus longs qui se ramifient rarement. C’est sur ce dernier que doivent se concentrer les efforts de taille.

TAILLE D’ÉTÉ

La taille d’été est la plus importante pour la glycine, car elle permet de contrôler le développement végétatif et stimule la formation des fleurs, améliorant ainsi la qualité et la quantité pour le printemps prochain. De plus, il induit l’entrée en floraison des jeunes plantes (dans certains cas, de nombreuses années s’écoulent entre le moment où les spécimens sont plantés et celui où ils commencent à fleurir).

Cela peut vous intéresser :   Quel est le meilleur Incinérateur de jardin ☞ Comparatif ✓ Tests ✓ Avis

Quoi tailler

  • Les longues pousses de la saison en cours doivent être réduites à 3-4 bourgeons (photo ci-dessus), tant qu’elles ne sont pas nécessaires à la formation des plantes. Les pousses courtes ne sont pas touchées, sauf chez les plantes adultes à masses très denses, auquel cas il est nécessaire d’éclaircir les pousses pour obtenir une masse végétale bien aérée et éclairée.
  • Les drageons qui apparaissent à la base de la plante doivent être complètement éliminés.

Quand tailler

  • Cette taille se fait une fois en été, deux mois après la floraison. Dans les régions avec de longues saisons de croissance, il peut être nécessaire de répéter l’opération après quelques mois ; Pour ce faire, regardez les pousses qui émergent de la dernière taille : elles sont taillées si elles ont une base lignifiée et des bourgeons formés.
  • À tout moment de l’été, les tiges qui s’échappent de la zone assignée, envahissent les allées, cimes, façades, etc. peuvent être coupées.
  • D’importance mineure, bien que pratique, est de tailler les gousses qui produisent la glycine (ce sont des légumineuses). La plante investit de nombreuses ressources dans la production de ces fruits au détriment des boutons floraux qu’elle devrait préparer pour l’année suivante.

Précautions

Il faut veiller à ne pas trop réduire la végétation afin d’éviter de dépenser des réserves excessives sur la plante à récupérer, ce qui réduirait notamment la production de fleurs au printemps suivant. Les spécimens négligés sont mieux à renouveler sur plusieurs années.

TAILLE D’HIVER

En hiver, l’excès de croissance de l’année doit être taillé afin de garder la plante plus compacte et favoriser la floraison. Au moment de la taille, il est primordial de faire attention au type de bourgeons, désormais visibles puisque la plante est sans feuilles : ceux qui produiront des fleurs sont gros et ronds, et ceux qui ne produiront que des bourgeons, plus petits et plus fins, comme vu dans l’image ci-dessous.

Cela peut vous intéresser :   Meilleur Robot tondeuse ☞ Comparatif ✓ Tests ✓ Avis

Quoi tailler

Les boutons floraux doivent être respectés et les pousses qui ont poussé au cours de la dernière année doivent être taillées. Dans le cas où l’identification des bourgeons n’est pas claire, ces pousses peuvent être taillées en laissant environ 3-4 bourgeons à partir de leur base.

Quand tailler

Il peut être taillé à partir du moment où les feuilles tombent jusqu’au moment où les bourgeons commencent à gonfler, mais de préférence en janvier ou février, quand il fait plus froid et que la plante est au repos.

Précautions

Il est déconseillé de dépasser lors de la réduction de la plante, car cela peut provoquer un bourgeonnement trop vigoureux au détriment de la floraison.

Si une taille drastique est nécessaire pour des raisons exceptionnelles, c’est le meilleur moment car la plante est nue. Dans les spécimens bien guidés dès le début, ce type de taille n’est pas nécessaire.

Metaverse
Écolo-engagée, amoureuse de la communication 2.0. Je suis chargée de marketing digital. Ma passion depuis toujours : l’écriture ! Ce métier s’est donc manifesté comme une évidence. Depuis mon plus jeune âge, j’adore enquêter, trouver des informations que d’autres n’ont pas, et la lecture tient également une place importante dans mon cœur. Passionné depuis toute petite par l’écriture et de nature très curieuse, je m’intéresse à tous les sujets !