Quel type de plaque de cuisson choisir ?

La plaque de cuisson fait partie des appareils électroménagers indispensables de la plupart des cuisines. Mais il n’est cependant pas toujours simple de choisir le bon type de plaque de cuisson.Avec le temps, cette dernière a en effet bien évolué. Les fabricants lui ont apporté de multiples innovations, aussi bien en termes de fonctionnalités, de puissance de cuisson ou de sécurité.

À ce jour, il existe 5 principaux types de plaque de cuisson. Pour faire le choix du modèle qui vous correspond, il est important de connaître leurs différences et caractéristiques. C’est ce que nous allons tout de suite voir ensemble dans cet article.

La plaque de cuisson à gaz

Il s’agit du type de plaque de cuisson le plus ancien. La cuisson au gaz est en effet apparue bien avant la cuisson électrique (on retrouve un brevet pour une cuisinière à gaz déposé par James Sharpe en 1826).

Pour autant, la plaque de cuisson à gaz reste encore très populaire et est loin d’être dépassée. C’est même la préférée des grands chefs de cuisine ! Ces derniers apprécient particulièrement sa précision de cuisson et sa fiabilité.

Ce type de plaque de cuisson a aussi l’avantage d’être très simple d’utilisation. Un système d’allumage électronique vous suffit pour allumer les foyers (plus besoin d’utiliser d’allumettes avec les derniers modèles). Vous pouvez ensuite ajuster la puissance de la flamme à l’aide des boutons rotatifs.

Pour fonctionner, une plaque de cuisson à gaz nécessite d’être raccordée :

  • Soit à une bouteille de gaz (ou bonbonne).
  • Soit au gaz de ville (ou gaz naturel).

La plaque à induction

Ce type de plaque de cuisson est la plus avancée du marché d’un point de vue technologique. Elle dispose de nombreux atouts et innovations : performance de cuisson, fonctionnalités avancées, sécurité optimale et rapidité d’entretien.

La plaque à induction présente aussi la particularité de garder une table de cuisson constamment froide. Même pendant la cuisson (ce qui évite de vous brûler accidentellement).

Ceci est dû à son principe de fonctionnement basé sur le magnétisme. Lors de la cuisson, un champ magnétique est émis et transmis vers votre casserole ou votre poêle dès que vous la posez sur l’un des foyers. Votre ustensile de cuisine est donc le seul à chauffer. D’ailleurs, en retirant ce dernier, la cuisson s’arrête aussitôt.

Cela peut vous intéresser :   Meilleure Trancheuse électrique – Comparatif & Avis

C’est qui explique aussi pourquoi une plaque à induction nécessite une batterie de cuisine adaptée pour fonctionner. Si vos poêles et casseroles ne sont pas en métal ferrique (en acier, en fonte ou munies d’un disque ferromagnétique), il vous sera donc indispensable d’en acheter de nouvelles.

Malgré cet inconvénient, la plaque à induction reste très avantageuse question performance et rapidité de cuisson. Avec un rendement de l’ordre de 80 à 90%, les déperditions de chaleur sont donc très limitées. La plaque à induction est donc très économique sur le moyen et long terme.

La plaque vitrocéramique

La plaque vitrocéramique est souvent confondue avec la plaque à induction. La cause de cette confusion est due au même matériau de surface, en verre vitrocéramique, utilisé pour ces deux types de plaque de cuisson.

Il s’agit cependant du seul point commun entre ces deux types de plaques de cuisson. La plaque vitrocéramique utilise un principe de fonctionnement radicalement différent pour générer de la chaleur. Celui-ci se fait par conduction et rayonnement.

Sous chaque foyer d’une plaque vitrocéramique, on retrouve des résistances qui génèrent de la chaleur. Celle-ci est transmise vers les foyers à l’aide d’une lumière infrarouge. C’est d’ailleurs ce qui explique pourquoi les foyers d’une plaque vitrocéramique deviennent rouges quand ils sont en état de fonctionnement.

Vous pouvez trouver deux sortes de foyers sur les plaques vitrocéramiques :

  • Des foyers radiants, plus adaptés aux cuissons du type mijotées.
  • Des foyers Halogènes, idéals pour porter à ébullition ou saisir les aliments.

Les plaques vitrocéramiques disposent aussi de fonctionnalités modernes et pratiques. Elles sont un peu moins performantes que les plaques à induction, mais leur prix de vente est généralement plus accessible.

La plaque électrique

Les plaques électriques sont apparues en France peu avant la Seconde Guerre mondiale. On les reconnaît facilement à cause de leurs foyers en fonte où se trouve un rond de couleur rouge.

Ces derniers sont munis de résistances qui, lorsqu’elles sont traversées par un courant électrique, produisent de la chaleur par effet de joule. La puissance de cuisson s’ajuste ensuite simplement à l’aide de boutons rotatifs présents sur le bandeau de commande.

Cela peut vous intéresser :   Quelles casseroles pour une plaque à induction ?

Ce type de plaque de cuisson est le modèle le plus énergivore. Elles sont en revanche très robustessimples d’utilisation et affichent un prix de vente très alléchant.

Pour ces raisons, on les retrouve souvent en format “dominos de cuisson” (à un ou deux foyers) dans les logements étudiants, les petits studios ou en camping.

La plaque de cuisson mixte

Si vous hésitez entre deux types de plaque de cuisson, un modèle mixte peut alors être un choix très judicieux.

En associant deux technologies de cuisson, vous profitez des avantages et des fonctionnalités de deux plaques de cuisson réunies en une seule.

Une plaque de cuisson mixte vous donne accès à un panel de modes de cuisson beaucoup plus vaste. Mais surtout, elle vous permet de pouvoir continuer à cuisiner en cas de coupure d’électricité ou de panne de gaz. Ce qui est très pratique.

Mais le revers de la médaille est qu’une plaque de cuisson mixte engendre aussi une double facturation (si vous choisissez un modèle équipé de foyers à gaz).

Les plaques de cuisson mixtes sont disponibles en version 3 ou 4 foyers. Les combinaisons possibles sont gaz + induction, gaz + vitrocéramique, gaz + électrique ou induction + vitrocéramique.

En conclusion, quel type de plaque de cuisson dois-je choisir ?

Sur le marché des plaques de cuisson, vous pouvez retrouver 5 modèles différents : à gaz, à induction, vitrocéramique, électrique et mixte.
Chacun a ses particularités, ses atouts et ses inconvénients. De ce fait, choisir le bon modèle est très relatif et dépend de vos habitudes de cuisine et de vos besoins (ainsi que de votre budget).

Connaître les principaux types de plaques de cuisson existantes vous permet d’avoir une première vue d’ensemble. Néanmoins, nous vous conseillons fortement de faire vos propres recherches et de comparer les différents modèles proposés par les fabricants avant tout achat.

Metaverse
Écolo-engagée, amoureuse de la communication 2.0. Je suis chargée de marketing digital. Ma passion depuis toujours : l’écriture ! Ce métier s’est donc manifesté comme une évidence. Depuis mon plus jeune âge, j’adore enquêter, trouver des informations que d’autres n’ont pas, et la lecture tient également une place importante dans mon cœur. Passionné depuis toute petite par l’écriture et de nature très curieuse, je m’intéresse à tous les sujets !