Maison saine : améliorez votre qualité de vie

« Mens sana in corpore Sano », et dans ce cas, nous ajouterons « et in domum Sano ». Ou ce qui devient « un esprit sain dans un corps sain et une maison saine ». Il est de plus en plus important de se sentir bien chez soi, d’avoir une maison saine, et cela s’est confirmé après le confinement de 2020.

Au-delà de la partie esthétique, la décoration de notre maison est le reflet de notre état d’esprit. De plus, notre maison est notre refuge, n’est-ce pas ?, et donc la gardienne de notre bien-être mental. Nous faisons tout pour mener une vie plus saine : nous prenons soin de nos habitudes alimentaires, nous intégrons le sport à notre quotidien… Alors pourquoi ne pas essayer de vivre dans une maison plus saine et d’améliorer notre qualité de vie ?

Conseils pour une maison plus saine

Rendre votre maison plus saine n’est pas trop difficile et n’implique pas non plus un investissement important. Suivez simplement ces conseils :

Lumière naturelle, source d’énergie

La lumière naturelle illumine non seulement votre maison et la fait paraître plus spacieuse. Les bienfaits du soleil sont innombrables : il stimule nos défenses, améliore la santé cardiovasculaire, améliore le bien-être psychologique, nous aide à nous endormir plus facilement, nous apporte de la vitamine D et aide même à réguler le taux de cholestérol sanguin. Bref, la lumière naturelle est essentielle pour une maison saine et saine. De plus, les rayons du soleil qui pénètrent par les fenêtres remplissent n’importe quel coin de vitalité et de joie.

Pour accentuer cet environnement, essayez de rendre les murs blancs ou avec des couleurs neutres et décorez avec des meubles dans des tons clairs. Il améliore encore plus la lumière grâce aux miroirs. Cependant, toutes les pièces ne peuvent pas offrir de lumière naturelle. Dans ce cas, utilisez des ampoules LED car elles sont plus saines pour la vision et consomment moins.

Aérer tous les jours

Tout comme vous avez besoin de vous aérer et de respirer, votre maison aussi. En effet, il est nécessaire de ventiler correctement la maison tous les jours pendant une dizaine de minutes pour assainir l’air intérieur et ainsi parvenir à une maison plus saine. En ventilant, l’air de la maison est oxygéné, les mauvaises odeurs sont éliminées, la concentration de COV (composés organiques volatils) est réduite, les bactéries toxiques pouvant se trouver dans l’air sont éliminées et l’hygrométrie est régulée.

De plus, et curieusement, la quantité de poussière et les risques d’allergies et de problèmes respiratoires sont réduits. Ouvrez les fenêtres et aérez aux heures les plus chaudes de la journée en hiver et la nuit en été.

Une maison saine est une maison sans fumée

Ou, en d’autres termes, ne fumez pas à l’intérieur de la maison. La fumée de tabac reste longtemps dans l’air et pollue l’environnement, même si vous ventilez quotidiennement la maison. De plus, toutes les personnes vivant à la maison courent un risque plus élevé de développer des problèmes pulmonaires.

Essayez toujours d’avoir une température stable

Une température correcte dans une maison n’est pas toujours facile à atteindre. En hiver, il y a des jours où il semble que le froid s’est emparé de tous les coins et, en été, pendant quelques heures, nous nous sentons comme dans un sauna permanent. Cependant, parfois le remède est pire que le mal. Autrement dit, il n’est pas nécessaire d’y aller en chemise à manches courtes l’hiver et presque avec une écharpe l’été car la climatisation fonctionne à plein régime.

Cela peut vous intéresser :   Comment concevoir un bureau à domicile ?

En effet, des changements de température trop brusques nous rendent plus sensibles aux maladies respiratoires, puisque l’épithélium du système respiratoire est endommagé, dont différents virus et bactéries peuvent profiter pour nous infecter.

Ainsi, une température plutôt fraîche (pas plus de 22°C) apporte plus de confort thermique, revigore le corps et remonte le moral. La plage de confort est comprise entre 17°C en hiver et 24°C en été.

Contrôler l’humidité

Comme pour la température, trop d’humidité est tout aussi mauvaise que trop peu d’humidité.

Dans un environnement trop humide, des moisissures peuvent apparaître et provoquer une congestion nasale, une irritation de la gorge, des lésions oculaires, cutanées ou encore être responsables de réactions allergiques sévères. Mais c’est que l’excès d’humidité favorise aussi l’apparition des champignons. S’il n’y a pas un nettoyage en profondeur, ils peuvent développer des allergies. Ou si des champignons apparaissent dans la cuisine, ils peuvent contaminer les aliments avec des bactéries. De plus, ils peuvent provoquer des maladies dermatologiques.

Dans un environnement sec, il y a aussi des problèmes, car les muqueuses de l’épithélium respiratoire ainsi que la peau et les yeux se dessèchent, provoquant une gêne et, dans le cas du système respiratoire, nous rendant plus sensibles aux infections.

Pour mesurer l’humidité, vous pouvez utiliser un hygromètre. Le taux d’humidité idéal dans la maison ne doit pas être inférieur à 35 % ni supérieur à 50 % tout au long de l’année. Dans le cas où il sort de cette plage, vous pouvez le corriger avec des appareils de déshumidification ou d’humidification.

L’importance des couleurs

Le choix des couleurs lors de la décoration ne doit pas être pris à la légère. En fait, les couleurs sont des émotions (ou plutôt leur reflet). Et c’est que la chromothérapie étudie les effets des couleurs sur l’esprit et sur notre bien-être. Ainsi, les couleurs peuvent changer notre humeur, aider à combattre une migraine, augmenter ou diminuer la température corporelle et même aiguiser notre appétit. Dans une maison saine, les couleurs des pièces sont donc très pertinentes. Regardons quelques exemples :

  • Blanc : Rend tout plus propre et nous aide à nous sentir plus joyeux.
  • Bleu : Parfait pour se détendre et s’endormir, surtout lorsqu’il est combiné avec du gris. Dans les grandes chambres, c’est parfait.
  • Sable : C’est une couleur très polyvalente qui peut être utilisée dans n’importe quel coin de la maison. Détendez-vous et calmez l’anxiété.
  • Vert : C’est la couleur la plus relaxante pour l’œil humain. C’est pourquoi il est capable de créer des environnements calmes et en même temps frais.
  • Jaune : Apporte de la joie. C’est une couleur chaude qui, dans ses tons plus ocres, est idéale pour décorer les salons.

Non aux produits chimiques

Dans une maison saine, le nettoyage doit être fait en évitant tout produit qui contient un composant toxique. Lors de l’achat de produits d’entretien, optez pour des produits écologiques, ceux qui ont la certification Ecocert ou BDIH. Une autre alternative est d’utiliser des produits naturels comme le vinaigre de nettoyage, le bicarbonate de soude, les huiles essentielles…

Cela peut vous intéresser :   Le meilleur éclairage pour chaque pièce de votre maison

L’ordre et la propreté sont essentiels

Vous n’avez pas besoin d’être Marie Kondo pour rendre votre maison plus saine. Pourtant, l’ordre est un allié fondamental pour atteindre une meilleure qualité de vie. Décorez avec des pièces multifonctionnelles avec rangement intégré pour faciliter la création d’espaces bien rangés.

Lorsque la maison est rangée, le nettoyage est beaucoup plus facile (et plus rapide). Et c’est que la propreté et l’ordre vont de pair. Un bon entretien est la base d’une maison saine. Vérifiez périodiquement la maison à la recherche de fissures dans les murs, de tuyaux qui fuient ou d’humidité, et réparez tout dès que possible. Améliorez l’efficacité énergétique de votre maison et réduisez votre empreinte carbone en économisant l’eau et en choisissant des appareils qui économisent l’électricité.

Dites adieu à la pollution sonore

Une maison saine est une maison calme. Essayez de réduire le bruit de l’extérieur et de l’intérieur. Par exemple, lorsque vous devez changer d’appareil, essayez de le rendre le plus silencieux possible. Concernant le son extérieur, vous pouvez essayer d’isoler l’intérieur avec des fenêtres à double vitrage. Une maison calme favorise le bien-être psychologique. D’autre part, la pollution sonore détériore la qualité de vie, surtout si elle rend difficile l’endormissement la nuit.

Misez sur le naturel

Utilisez des matériaux naturels et non toxiques pour obtenir une maison plus saine. Choisissez des meubles en bois naturel (sans vernis ni peinture) ainsi que les sols, rendant les environnements chaleureux et accueillants. Les tissus 100% naturels tels que le coton, le lin, la laine sont respirants et agréables à porter. Optez pour eux lorsque vous souhaitez tapisser un meuble. Remplacez les casseroles en plastique ou en téflon par des récipients en verre ou en céramique. Et des peintures minérales, respirantes et écologiques, comme le silicate, la chaux ou la caséine.

Décorer avec des plantes, un incontournable dans une maison saine

Remplissez votre maison de plantes et de fleurs, elles améliorent la santé et renforcent la sensation de bien-être. De plus, il existe de nombreuses plantes décoratives d’intérieur qui purifient l’air et éliminent les produits chimiques nocifs, comme le palmier d’arec (Dypsis lutescens), le palmier ruban (Chlorophytum comosum), la fougère épée (Nephrolepis exaltata) ou le lis de la paix (Spathiphyllum wallisii), parmi les autres.

En 2018, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié le Guide du logement et de la santé où elle explique qu’un logement sain est un élément fondamental pour la prévention des maladies et l’amélioration des conditions de vie. Nous travaillons pour atteindre cet objectif et ainsi améliorer la qualité de vie de nos clients.

Metaverse
Écolo-engagée, amoureuse de la communication 2.0. Je suis chargée de marketing digital. Ma passion depuis toujours : l’écriture ! Ce métier s’est donc manifesté comme une évidence. Depuis mon plus jeune âge, j’adore enquêter, trouver des informations que d’autres n’ont pas, et la lecture tient également une place importante dans mon cœur. Passionné depuis toute petite par l’écriture et de nature très curieuse, je m’intéresse à tous les sujets !